Edito du président

Il y a des années comme ça qu’on aimerait effacer et qui font des trous dans le cœur et dans l’organigramme des Restos de Côte d’Or. En l’espace de 10 jours, en juin dernier, nous avons perdu deux amis, Alex et Bernard, deux figures de l’Association départementale, depuis longtemps engagés au service des autres et fidèles aux Restos. Le deuil nous afflige mais nous devons, pour honorer leur mémoire, continuer le combat contre la pauvreté.

La vie continue. Les Restos sont plus que jamais indispensables. Il y a de plus en plus de (très) riches et de plus en plus de pauvres. On nous dit qu’on n’y peut rien que c’est la loi du marché. Foutaise ! On nous dit aussi que la France va mieux…Vu de nos 24 centres l’impression est un peu différente. Nos 617 bénévoles peuvent en témoigner. Nous n’avons jamais accueilli autant de personnes et n’avons jamais rencontré autant de difficultés tant les publics accueillis sont divers et les demandes multiples.

Ce n’est pas une raison pour renoncer. Même si c’est souvent à contre-courant, il nous faut continuer à nous battre contre l’injustice. Si on croit encore un peu en l’homme on ne peut accepter le sort réservé à ceux que la société rejette et l’on doit lutter de toutes nos forces pour que personne ne reste au bord du chemin.

 Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Quelles que soient vos compétences, vos disponibilités vous pouvez être utile aux autres et les Restos du Cœur de la Côte d’Or se feront un plaisir de vous accueillir et vous accompagner dans votre parcours de bénévolat.

Jean-Denis BARROY, Responsable Départemental