Edito du président

L’année 2019 avait été, pour les Restos du Cœur de Côte d’Or, particulièrement éprouvante puisque nous avions perdu deux amis très chers, Alex et Bernard. On imaginait que 2020 serait positive et belle puisque le nombre des personnes que nous aidions avait régulièrement baissé ; et bien non !

L’apparition de ce coranavirus nous a secoués et obligés, dans l’urgence, a revoir complètement notre fonctionnement. Face aux impératifs sanitaires nous n’avons gardé que la distribution alimentaire pour faire en sorte qu’il n’y ait pas de rupture dans l’approvisionnement des plus fragiles. Les autres activités ont été mises en sommeil. Une équipe restreinte de bénévoles, courageux et motivés, a réussi à s’organiser et répondre aux besoins les plus urgents.

La plupart des centres sont ouverts et la campagne d’été a débuté les derniers jours de mars. Nous distribuons des colis préparés à l’avance, sur rendez-vous pris au téléphone, sans contact, souvent à l’extérieur et en respectant scrupuleusement les distances de sécurité. A Dijon nous livrons les foyers pour que les personnes n’aient pas à se déplacer

D’ordinaire, en campagne d’été, 20 centres sont ouverts. Aujourd’hui 19 fonctionnent et peuvent être sollicités ; quelques uns, cependant, ne donnent que des colis de dépannage.
Souvent la distribution alimentaire est le fruit de la collaboration entre plusieurs structures ou associations et nous ne pouvons que nous en réjouir, l’essentiel étant la satisfaction des besoins des plus démunis.

Ce mode de fonctionnement perdurera tant que les risques liés à la propagation du virus subsisteront. Prenez soin de vous.

Jean-Denis BARROY
Responsable Départemental